Soutenez Red Universe: Faites un don ou baladez-vous dans notre boutique :)

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

  Des explosions de couleurs, une masse fibreuse recouvrant tout, où que porte le regard. Ralato se perdait dans le sublime spectacle qui s’offrait à ses yeux : la nébuleuse de gaz de Talbot, vue de l’intérieur. Des nuages gazeux s’accumulaient progressivement au cours des millénaires, formant des agrégats comme tissés dans le substrat du réel, puis un jour ils s’éveillaient à la lumière, brillant de la fusion nucléaire de l’hydrogène, accouchant de ce que l’on appelait communément, des soleils.

“ Ça vaut le coup, non ?


  • Ouais, je regrette juste de ne pouvoir admirer cette splendeur par mes propres yeux. Une ex avec qui j’avais failli me marier voulait que nous passions notre voyage de noces ici. Amusant de me retrouver au bon endroit, mais marié avec le Lieutenant Ralato et sur un convoi de transport militaire, non ? ”

Il sourit à l’humour de Stuffy. Depuis qu’ils avaient “fusionné”, suffisamment d’événements étaient arrivés pour qu’ils en viennent à faire alliance, puis à cohabiter plus sereinement.


“ Dis plutôt que nous nous complétons à ravir.”


C’était vrai. Le Lieutenant devait même reconnaître que leur force de frappe commune dépassait la simple addition de leurs capacités, ils s’étaient comme… sublimés.


De la verrière en dôme sous laquelle se tenaient les cinq voyageurs, on pouvait distinguer les cargos qui se suivaient par dizaines en direction d’une géante gazeuse, étoile en devenir d’où l’on extrayait ce fameux oxyde de Lithium, si rare et si utile. C’était leur destination, il y avait de nombreuses exploitations, disséminées sur d’autres géantes gazeuses dans le secteur, mais le centre administratif et commercial de Talbot se trouvait là, sur Tb-01, dans la cité minière de Kyuang. On y serait d’ici une grosse heure.


Cela faisait deux semaines qu’ils étaient partis de MaterOne, passagers en mission secrète pour le gouvernement Castiks, à bord d’un convoi d’approvisionnement de Lithium. Ces derniers temps, la cadence des voyages avait doublé, passant de mensuelle à hebdomadaire, on parlait de pic de consommation ; cela avait été bien utile pour embarquer rapidement une discrète équipe Mentale dirigée par le Lieutenant Ralato. Ils avaient trompé l’ennui quotidien par du sport, de l’entraînement ou des cours de rattrapage comme dans le cas du jeune Mai Rui Ian, “ Myan ” un Mental prometteur mais pas assez expérimenté.


“ Il est tellement extasié du spectacle qu’il en oublie les règles élémentaires de protection psychiques. Ralato, on a parlé à un mur ces dernières semaines, non ?



  • A toi l’honneur de la piqûre de rappel. ”

Le jeune se raidit soudain, sentant la flèche Mentale de Stuffy plantée au milieu de son crâne.


“ M..Mon Lieutenant, s’il vous plait, j’ai c.. compris !… ” Il le relâcha, suivant du regard le jeune Mental qui prenait appui contre la verrière sous les regards amusés des autres membres du groupe. Il fallait un Mental comprenant la langue traditionnelle des Souriants si l’on voulait percer leurs secrets. Etonnamment, ils n’étaient pas si nombreux dans les rangs des affaires Mentales, et Myan était le seul disponible. D’où le complément de formation, encadré par Ralato-Stuffy, car là où ils allaient, l’erreur n’était pas permise. Trois Mentaux et deux accompagnateurs, c’était bien peu pour affronter les redoutables Triades souriantes en leur fief ; en cas de problème, plusieurs casernements étaient présents dans la zone, on devait pouvoir compter sur une petite armée.


“ Regagnons nos quartiers et préparons-nous. Les affaires reprennent ! ” Lança Ralato aux autres.


Le convoi s’était disloqué en plusieurs unités se répartissant dans la nébuleuse. Pour Tb-01, trois cargos se séparèrent dans l’atmosphère, celui de l’équipe Mentale s’amarrant aux docks militaires de Kyuang, la cité administrative et industrielle posée sur la mer de nuages. Un spectacle grandiose que cette demi sphère planant au-dessus d’un maelström de gaz multicolore plus ou moins lourd et dont les pipelines plongeaient au cœur du tourment pomper le précieux lithium.


Le débarquement s’effectua au milieu des techniciens et marins de tous poils, vacant à leurs occupations, personne ne faisait réellement attention à leur présence car les manœuvres pour préparer les soutes puis les charger avec le gaz raffiné sous pression nécessitaient du temps et de la précision : tout ici était inflammable et une étincelle mal venue pouvait déclencher une catastrophe.


“ Tu connais du monde dans cette ville Myan ? ” demanda Ralato, alors que le groupe progressait vers la sortie de la zone militaire.


“ Oui Mon Lieutenant, quelques contacts familiaux éloignés. Je comptais vous en parler, ils pourraient nous être utiles pour l’enquête. ” Et il ajouta, un ton plus bas, le légendaire sourire de sa communauté soudain figé : “ Je connaissais deux des agents retrouvés dans cet abject charnier. Il est hors de question de laisser cela impuni, je suis honoré que vous me permettiez de participer à cette vengeance. ” Une vengeance ? Peut-être de son point de vue, ce garçon venait de vivre l’épreuve du feu des services secrets, quand la mort frappait à distance et vous touchait par rebond. Les Triades souriantes étaient responsables d’un carnage dans la Section des Affaires Mentales : quarante et une victimes aux têtes tranchées, un œil replacé dans chaque gorge. L’enquête avait mené Ralato au quartier des souriants de MaterOne, à la rencontre de cette fameuse organisation secrète. Mais il avait échappé de peu à un enlèvement par un Mental géant Souriant, une brute qui avait fait décoller une fusée des sous-sols du bâtiment, détruisant et tuant nombre d’habitants du quartier lors du décollage.


“ Ne t’inquiète pas, nous les aurons, je te jure que…



  • COUCHEZ-VOUS !!! ” Hurla Myan en s’aplatissant sur le Lieutenant entre deux citernes vides. Les trois autres hommes n’eurent pas le même réflexe et ils furent soudain pris d’une étrange frénésie nerveuse, jusqu’à ce qu’éclatent les visages ou les torses sous les impacts de balles.

“ On nous canarde avec des silencieux ! Les gars sont sous Boramol ! MERDE, JE FONCE ! ” Hurla Stuffy, lançant une puissante onde Mentale vers un des snipers. Une balle toucha le bras de Myan alors que celui-ci tentait de bouger de leur emplacement, d’un geste Ralato le tira derrière lui, fondant à son tour sur le cerveau d’un autre sniper. L’homme hurla et tomba du balcon d’où il faisait feu, s’écrasant sur un véhicule de levage stationné là.


“ Myan, reste à l’abri et envoie un message Mental à toute personne aux alentours, nous avons besoin de renforts !



  • Je m’en occupe Lieutenant… ATTENTION, EN HAUT ! ” Ralato ne leva pas la tête : lui et Stuffy envoyèrent simultanément deux ondes qui frappèrent deux tireurs tentant de les prendre par surprise du haut des rayonnages. Alors que le premier tombait de plusieurs mètres, le Lieutenant pointa et abattit le second d’une balle. “ Il en reste un seul, je le maitrise, il est à toi ! ” hurla Stuffy, et Ralato bondit à découvert, visant et tirant, comme à l’exercice, plusieurs balles qui atteignirent le dernier sniper en plein torse. Déjà des cris résonnaient un peu partout, des sentinelles accourraient, alertées par les tirs du Lieutenant ou par les appels Mentaux de Myan.

“ Putain mais c’est quoi ce bordel !? Quatre tueurs dès notre arrivée, ici, en pleine zone sous contrôle militaire !?



  • Notre venue était secrète, une seule personne était au courant, le contact des Affaires Mentales sur Talbot.

  • Putain ça commence bien, et que sont devenus les autres ? ”

Ralato se releva, s’approchant de ses collègues tombés sous les balles. Tous trois étaient morts, criblés d’impacts. Il s’agenouilla aux côtés de Myan, le teint de jeune homme était un peu blanc, mais sa blessure légère, un bon bandage et il n’y paraitrait plus rien. “ Nos compagnons sont morts, tous les trois. On va devoir se débrouiller seuls, petit. ”


Après quelques secondes pour absorber la nouvelle, il inspira un grand coup et, le regard dans le vague, répondit posément, en faisant abstraction de ses sentiments : “ J’ai oublié de vous prévenir : ici les Triades sont toutes puissantes, elles voient tout et entendent tout . Ce n’était peut-être… qu’un avertissement. ”


Instinctivement, Ralato se raidit.


Soutenez Reduniverse.fr


Prod: PodShows


Réa: Raoolito


Relecture: Icaryon, Andropovitch, Arthur R, Coupie, Quentinus15


Narration: Icaryon


Acteurs:

Myan (Ian)

Stuffy (Luciole)

Ralato (Raoulito)


Compo: Ian


Montage: Destrokhorne