Soutenez Red Universe: Faites un don ou baladez-vous dans notre boutique :)

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

Au-dessus de la mer de nuages, quatre passagers d’un orthoptère civil se faisaient face, au travers des vitres de leurs masques respiratoires. Myan tenait toujours Ralato en joue, ne le lâchant pas du regard, tandis que le vieux Souriant restait impassible, en position d’attente. À la droite du Lieutenant, Paul somnolait, les bras croisés. De toutes les trahisons, l’officier de MaterOne ne retenait que celle du Jeune Mental. Ils avaient passé ensemble trois semaines à bord du cargo de transport qui les avait amené sur Tb-01, les entrainements Mentaux y avaient été fréquents et, à aucun moment, Myan n’avait laissé transparaitre le moindre élément qui puisse conduire à le soupçonner. Stuffy poursuivait les mêmes réflexions de son coté, malheureusement l’étendue de la traitrise laissait pantois.“ Cela porte bien plus loin encore : les vérifications de sécurité, les sélections draconiennes de nos agents, leurs évaluations… Il a tout biaisé. Ce petit Souriant a réussi à tromper la totalité de la section Mentale depuis, au moins, plusieurs années, peut-être même plus si ça se trouve. Quand je pense au mal que j’avais eu pour cacher mon propre double jeu, je n’en reviens pas de l’exploit de ce gamin ! ”

Ralato croisa le regard du garçon face à lui.

“ Une seule question. Depuis quand ? ”

Celui-ci laissa s’agrandir encore plus le légendaire sourire de sa communauté. Il s’installa plus confortablement encore, croisant les jambes, puis répondit calmement : “ Mais depuis toujours Lieutenant. J’ai été choisi, élevé et formé dans le seul but d’intégrer la section des Affaires Mentales. C’est l’objectif de mon existence, et ce, depuis ma naissance. Mon Maître m’a préparé à cela, et je lui en suis très reconnaissant.


  • Et qui est-ce ?

  • Tss, tss, tss ! Une seule question, avez-vous dit. Nous en resterons là, de toute façon vous aurez vos réponses bien assez tôt.”

Ralato serra les dents, préférant perdre son regard dans l’infini multicolore oscillant sous le vaisseau. Depuis… toujours ?


“ Ralato, depuis le début nous cherchons qui a pu réussir le carnage dans nos rangs. Il fallait quelqu’un qui puisse connaitre l’identité des Mentaux, leurs destinations, les approcher sans éveiller leurs soupçons. Et qui de mieux…



  • …Que le petit novice, celui qui a du mal, qui apprend. Le jeune qu’on prend facilement sous son aile ?

  • C’est lui Ralato. C’est Myan qui est responsable de la mort de tous nos camarades.

  • Et l’opération au quartier des Souriants, il a pu facilement être informé et il a prévenu ses complices, c’est pour cela que l’on était attendu ! Et l’attentat aux quais, c’est aussi lui qui nous a protégé avant même que les premiers coups ne pleuvent. Son objectif n’était alors que d’éliminer les autres.

  • Quand je pense que même à l’Université Mentale, il a réussi à jouer un double jeu pendant des années. On s’est fait avoir à un point incroyable ! Sous son air gentillet, c’est sans aucun doute un des Mentaux les plus habiles et les plus redoutables qu’il m’ait jamais été donné de rencontrer ! ”

Le Lieutenant acquiesça. Le recrutement de Myan s’était effectué à sa douzième année, cela voulait dire que son “ Maître ” lui avait fait subir un entrainement d’un niveau inégalé, alors que l’autre n’était encore qu’un nourrisson ou un enfant. C’était insensé.


Un grognement le sortit de ses pensées, Paul se réveillait. Il s’étira, baillant aux corneilles, massant son cou douloureux, puis jeta un œil par le hublot. D’un hochement de la tête pour les autres passagers, il informa que l’on arrivait à destination.


L’orthoptère approchait d’une station de pompage, flottant au milieu de la mer de nuages. Elle n’était pas abritée sous un dôme protecteur, le port des masques y sera donc indispensable. L’ensemble était grand comme un pâté de maison, une petite dizaine de hangars, une usine simplifiée de traitement du Lithium et une bâtisse pour les ouvriers d’astreinte. L’appareil se posa sur la plateforme externe principale, laissant descendre ses passagers. Le petit groupe chemina jusqu’à un hangar proche et s’y sépara, Myan et Ralato pénétrant seuls par la grande porte. Le sol en pente douce les entrainait dans une grande fosse bétonnée que l’on devinait destinée aux chargements. D’ailleurs, de multiples bidons étaient entreposés sur la partie supérieure. Une arène, voilà où l’on était.


“ Ouais, ou son équivalent bricolé sur place en tout cas. Je compte quatre types armés au-dessus, en plus du vieux et de Paul. Devant nous, au fond, il y en a également trois autres et.. Putain pas lui ! ”


Le géant souriant les attendait, au fond de la fosse, les yeux plus plissés que jamais dans ses paupières bouffies de graisse. Malgré son masque, on devinait toujours cet étrange symbole lui scellant la bouche. Cette fois il avait abandonné le costume-cravate pour une tenue kaki plus adaptée à ses mensurations, des grenades étaient accrochées à sa ceinture et il tenait à bout de bras une mitrailleuse lourde, normalement conçue pour être utilisée sur trépied, mais qui semblait lui convenir à merveille.


“ Vous connaissez mon frère Hòu niǎo, je crois ? Ça signifie oiseau migrateur dans votre langue, je trouve qu’il porte bien son nom. Lança sournoisement Myan.



  • On a déjà été présenté en effet. Il a bronzé non ?

  • Cette nouvelle touche d’humour vous va bien, mon Lieutenant, j’espère que nous n’aurons pas à vous tuer aujourd’hui. Sur ce, je n’ai plus besoin de vous surveiller, Hòu s’en occupera. ” Et il s’éloigna, rejoignant les trois hommes sur la gauche qui semblaient particulièrement heureux de le retrouver, comme un vieil ami revenant au pays. Ralato réfléchissait à une solution pour se sortir de ce guêpier, Stuffy suggéra une stratégie improvisée :

“ Le géant nous tient en joue, mais on peut considérer qu’il faudra au moins quatre à cinq secondes pour que sa sulfateuse arrose la zone. On a une ouverture de ce côté.



  • Mais les autres ne nous rateraient pas, non, il nous faudrait une diversion. Sans compter qu’on peut être certain que Myan et son frère nous fusilleront immédiatement d’un scan Mental. Les deux en même temps, ce sera dur de résister.

  • Les bidons stockés au fond débordent de Lithium, non ? On pourrait… Heu, Ralato, tu sens ça ?

  • Un très puissant Mental approche. Il a ses barrières montées et, malgré tout, on arrive à sentir sa force. C’est comme… un feu qui chaufferait derrière un mur. On peut supposer que c’est l’heure de la rencontre avec le Maître. ”

Déjà Myan mettait ses hommes au garde à vous et Paul, ainsi que le vieux Souriant se tournaient pour accueillir quelqu’un. Seul le géant restait impassible, concentré. Le jeune Mental exultait :


“ Maître ? C’est un plaisir de vous retrouver. Notre plan a fonctionné, il est ici ! ”



  • Un homme inconnu de Ralato s’arrêta net au bord de la fosse, c’était sans aucun doute de lui qu’émanaient la puissante aura Mentale. Il était grand, pas très vieux, le visage un peu aminci par une barbiche noire et des cheveux gominés. Ses yeux étaient d’un noir de jais, perçants, terrorisants qui les croisait.

“ Maître, j’ai remarqué à plusieurs reprises quelque chose d’anormal le concernant. Tout porte à croire qu’il y aurait… deux consciences actives à l’intérieur de son crâne.



  • Es-tu sûr de toi, Myan ?

  • Deux scans actifs distincts, deux pensées dialoguant simultanément et comme l’avait rapporté Hòu, une étonnante capacité à réaliser plusieurs actions en même temps. Oui Maître, il y a deux personnes face à nous : le Lieutenant Ralato et… quelqu’un d’autre. ”


Soutenez Reduniverse.fr


Prod: PodShows


Réa: Raoolito


Relecture: Icaryon, Andropovitch, Arthur R, Coupie, Quentinus15


Narration: Raoulito


Acteurs:

Stuffy (Luciole)

Myan (Ian)

Ralato (raoulito)


Compo: Ian


Montage: Bleknoir