Ne manquez pas la diffusion de la MINI-SÉRIE Reduniverse

« Dualité »

en exclusivité sur Saga Audio Compagnie ! Du 1 août  jusqu’au 15 Août 2015 !

Retrouvez le Docteur Blame, le  Lieutenant-colonel Onawane et le Professeur Quartmac dans la sombre bataille du Transporteur n°2 lors de l’attaque des pirates.

____________________________________________________________________________

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

Fabio se garda bien d’émettre une quelconque critique, il risquait de mettre tout le monde en danger. Le couple sur la gauche soupirait de soulagement : tous comprenaient combien ils étaient à la merci de leurs hôtes.

Comme pour un résumé de l’épisode précédent, le frère blessé recula de plusieurs mètres puis reprit son trot vers le groupe formé par les deux animaux et son propre frère, l’omnipotent. On sentait l’imminence du clash entre les deux et peu de chance de réussite pour loutsider.

Fabio dirigeât alors son regard dans une autre direction, il sentait que le coup suivant viendrait de..
« YAAAAAAAAAAAAAAAAAAA »

Loyal hurla dans son micro puis frappa le sol avec son balais, de toutes ses forces ! Immédiatement d’énormes explosions de fumées retentirent sur toute la piste, et même au-dessus, dans les airs. Quelques unes jaillirent près de la nymphe qui se protégea sur son trapèze, en position fœtale. La scène entière sembla se mettre à bouillir de fumée. Plusieurs explosèrent, enfin, juste dessous les animaux. Le tigre rouge fût projeté dans les airs sous l’impact, une seconde explosion le cueillit au dessus de la ligne tracée sur le sol et l’envoya terminer son voyage du coté opposé, de là où il venait. D’autres explosions harcelaient l’éléphant-melotte. Le puissant animal avait beau simuler des barrissements et piétiner le sol tout autour, l’attaque de Loyal ne s’arrêtait pas. Il finit par s’affoler et couru se mettre à l’abri de son coté. Visiblement, il pouvait passer, dans ce sens là, sans problème…

L’intérêt des spectateurs se reporta immédiatement sur le duel entre les deux frères. Le départ des animaux signifiait que leurs pouvoirs n’étaient plus, donc la seule différence sur la balance sera :

« …La volonté de vaincre. Celui que l’on croyait perdu…


  • …Va maintenant reprendre le dessus. Je vois que tu as tout compris, Phil. Reste que j’aimerais bien savoir ce qu’il adviendra de l’ancien omnipotent de frère ?

  • Shhhht ! ’gardez, qu’on en finisse !

  • okay, okay… voyons cela. »

 


Quon en finisse, avait-il dit ? Le spectacle touchait donc bien à sa fin, comme prévu.


Le résultat de la bataille fratricide fût à la hauteur des attentes : le frère vengeur frappa tant et si fort que l’autre battit en retraite, se trainant dans un coin de la piste. Il commença même à escalader la rambarde pour s’abriter de l’autre coté et ne dut sa bonne fortune qu’à l’épuisement de son adversaire qui abandonna la poursuite.


Le projecteur changea d’ouverture. La lumière se focalisa sur le frère vainqueur, marchant, claudiquant un peu, passant devant les animaux qui l’accompagnait de leur coté pendant quelques mètres. La nymphe trapéziste tournoyait toujours, et, quelques fois, il pouvait presque la toucher des doigts.


Tête baissée, il poursuivait sa marche sans fin : il avait perdu son frère et ses pouvoirs.  Désormais seul, allait-il trouver un nouveau but à son existence ?


L’ancien trapéziste en tenue à damier, passa devant Loyal qui mimait une pose de statue. Le projecteur s’arrêta sur le chef d’orchestre, laissant le dernier héros de l’histoire quitter « la lumière », en but à sa nouvelle solitude.


 


La musique s’arrêta enfin.


Seul le présentateur demeura visible des spectateurs. Monsieur Loyal n’avait plus de balais, juste son micro qu’il tenait dans le dos, les bras repliés. Après quelques secondes d’attente, il fit plusieurs pas en direction de nos héros, ne s’arrêtant qu’à une poignée de mètres d’eux.


La tête un peu penchée, un sourire aux lèvres, il les regarda tous attentivement : Phil, Adénor, Fabio et même Magellone. Visiblement, il attendait quelque chose.


« Je pense qu’il faut applaudir non ? »


Suggéra Phil. Il s’empressa de joindre le geste à la parole. Et tout le groupe applaudit à tout rompre comme si c’était le but de leur existence.


Il fallu bien se rendre à l’évidence : Loyal, s’il comprenait l’idée derrière le geste, attendait autre chose.


Mais quoi ?



Soutenez Reduniverse.fr


Prod: PodShows

Réa: Raoulito

Relecture: Arthur R, Icarion

narration: Andropovitch


Rôles:

Phil: Lorendil

Fabio: Zylann

Magellone: Raoulito

Adénor: Anna


Compo: Ian

Montage: Bleknoir