Télécharger l’épisode Html⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

Un coup d’oeil discret de la commandant Benkana vers Adénor: elle pouffait très (trop?) naturellement aux blagues un peu grossières de son amant, l’officier Phil Goud..

“Et nous avons du coup vécu notre premier émois ensemble alors que vous étiez à quelques mètres, Princesse, prisonnière de ce pirate et de sa bande!

-Oui, et j’en profite pour vous remercier une nouvelle fois. Sans vous deux, ainsi que l’aide apportée par les dockers de la station “Maman-lolo” je ne serais au mieux qu’une monnaie d’échange pour le nouveau gouvernement de MaterOne, ou pire…” déclara la Princesse tandis que la main de la Commandant glissait sur la table pour tenir doucement celle de sa compagne. Elle aussi avait souffert lorsqu’elle avait appris toute l’histoire.

“Merci Princesse”, répondit Adénor, s’accoudant amoureusement contre son Phil, “N’importe qui se serait précipité! et puis Phil s’est battu comme un lion vous savez!

-Mais chérie, c’est toi qui a été superbe! Tu t’es jetée dans la bataille comme si tu avais fait cela toute ta vie! Et ces prises spéciales pour en toucher deux à chaque coups, c’était brillant!”

Adénor fit une grimace, le visage alors enfoui contre le torse de son compagnon, puis elle releva la tête tout sourire, minimisant ces compliments soi-disant surévalués.. D’un oeil rieur elle regarda Benkana: celle-ci n’était plus joviale du tout, elle avait même les yeux grand ouverts et posé sa coupe.

Elle venait de trouver ..

La soirée tirant à sa fin, et l’atmosphère semblant s’être rafraichie de manière incompréhensible, les deux couples se séparèrent. Benkana et Adénor allant même jusqu’à s’embrasser joyeusement comme si de rien n’était.

Ce fut dans la chambre de la Princesse qu’elle décrocha le téléphone d’urgence.

“Contrôle, ici le Commandant. Je demande une surveillance rapprochée – code 5, je répète: une surveillance rapprochée – code 5! Machiniste mécanicienne Adénor Kerichi, 3eme niveau, ainsi que du responsable des sas, le lieutenant Phil Goud. Enfin préparez un câble en priorité pour les commandants Hill et Arlington!

-Mais qu’est ce qui se passe?! “ demanda Azala.

Adénor rentra seule dans sa chambre, prétextant deux ou trois obligations à régler avant de rejoindre Phil dans leur lit. Celui-ci parti donc préparer le nid d’amour d’un pas léger, sans voir sa femme qui le regardait partir, une expression de lassitude précédant un visage froid et tendu.

“ Elle n’est pas ce qu’elle prétend être! Cette femme est de Texos, une des régions restée fidèle à la royauté jusqu’à la fin!


  • Je ne te suis pas chérie..

  • Son regard me disait quelque chose, et c’est son attitude durant la bataille avec les pirate qui m’a ouvert les yeux! Je n’en reviens pas…”

Benkana expliquait vite, l’air désorientée. Jamais Azala ne lui avait connu cette expression..


La jeune femme, seule dans sa pièce sombre, souleva son lit, et sorti du coffre en dessous le gros sac lourd de pierres qu’elle porta sans réel effort. Ouvrant le zip, elle écarta les babioles colorées, améthystes ou quartz rudimentaires, pour saisir un gros sachet enfoui tout au fond.


“ Ce personnage est connu par les Révolutionnaire, elle avait un visage plus fin et des cheveux noirs. Même son nez a été retouché, et elle tente de dissimuler sa voix, mais ses yeux, son regard.. Ils la trahiront toujours!”


Adénor Kerichi termina l’assemblage de son fusil à lunette de précision, ainsi que de ses deux révolvers en fibre de verre. Elle emplie ses poches de chargeurs, enfila une épaisse blouse de travail, et quitta définitivement sa chambre, se dirigeant d’un pas tranquille vers la cité intérieure du Transporteur.


“Elle est connue sous le pseudo d’Agent 12, la meilleure tueuse de l’ancien régime. Elle a exécuté de nombreux chefs de la Révolution, dont… Mon père” conclut Benkana, un indéchiffrable rictus sur le visage..


Fin Chapitre 6


Nous vous donnons rendez-vous le Mercredi 21 Décembre pour le premier épisode du chapitre suivant intitulé:  » Agent 12 «