Télécharger l’épisode Html⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

“Bonsoir et bienvenue pour cette édition du soir de votre journal multi-diffusé!

Vous êtes bien sur ExOne-Media, je suis Ted Maos’n, voici les titres:


  • Transporteur n°7: Mme Benkana et son alliée objective, l’Ex-Princesse Azala ont trouvé une nouvelle méthode de persécution de leurs ouailles: le porte à porte!

  • Transporteur n°5: Alors que dans la communauté Brune on reconnait les tors causés par les échauffourée, certaines voix dénoncent le traitement que leur a fait subir l’ancien Noble de MaterOne: le Colonel Sterling-Price.

  • Et enfin un nouveau restaurant vient d’ouvrir ses portes sur le Transporteur n°1, sa spécialité: du Roubiano de synthèse! un délice parait-il!..

C’est donc l’Edition du soir, vous êtes en direct sur Ex-One Média et on se retrouve juste après une page de nos annonceurs..” <pub>


“Retour dans l’Edition du Soir de votre chaîne d’information ExOne Média!


Nous partons immédiatement en Direct sur le Transporteur n°7 où notre journaliste Jack Blaste assiste à une invraisemblable démonstration de force de la Commandante Benkana et de sa compagne l’ex-Princesse de MaterOne Azala!


Jack? Vous m’entendez?”


“Oui Ted, je vous entends! Alors en ce moment, en contrebas derrière moi, vous pouvez assister à ce déploiement de force assez impressionnant des soldats de la Commandante Benkana autour de ce quartier et spécialement du double container avec plusieurs gardes devant. Elle et l’Ex-Princesse sont en ce moment enfermées avec plusieurs hommes que certaines voix décrivent sous le couvert de l’anonymat comme les chefs occultes de la communauté Nordiste. Voici les images que nous avons pris lors de leur arrivée: vous voyez plusieurs hommes d’un certain âge, en tenues sombres avec des cannes, conduisant le couple à la tête de ce Transporteur..


-En effet Jack, nous voyons. Il est connu que les communautés Nordistes sont d’une tradition patriarcale, ces hommes peuvent en effet être ce qu’on vous a prétendu! Mais dites-moi, qu’est ce que La Commandante fait avec de telles personnes? Ne pouvez-vous vous approcher?


-Hélas non Ted, le quartier est bel et bien bouclé et si nous sommes à cette distance c’est que nous n’avons pas vraiment de possibilité de faire mieux!


-Merci encore Jack, et n’hésitez pas à nous tenir informé s’il se passe quelque chose! Priorité au direct sur ExOne Média!


-Bien sûr, comptez sur moi!”


“Et juste après cette nouvelle virgule: la grogne des populations “Brune” du transporteur n°5, humiliées par le Colonel Sterling-Price. A tout de suite sur ExOne Média!”


<pub>


La salle était plongée dans une sorte de pénombre que seuls quelques rayons de lumière, tamisés par de vieux rideaux sales, parvenaient à dissiper. De cette atmosphère lourde et peu aérée, emplie de poussière et d’arômes étranges ou anciens, Benkana avait la sensation d’être entrée dans l’ancien trou d’une araignée: propre, sans vie et froid.


Azala se pencha vers elle alors que les vieux Nordistes murmuraient ensembles, jetant des coups d’oeil parcellaires aux deux femmes. La Princesse lui expliqua que leurs interlocuteurs détenaient un secret, lequel, pourquoi? Aucune idée.. Mais que ce secret était si lourd qu’ils préféraient risquer les foudres des forces de sécurités plutôt que de céder dessus..


Elle allait encore tenter de creuser ce point là, mais peut-être qu’une approche plus directe permettrait d’obtenir quelques résultats..?


La Commandante se demandait bien comment Azala avait pu déduire tout cela des échanges courtois et concis dont elle venait d’être témoin. Elle en viendrait presque à croire avoir raté une partie des négociations.


De mémoire, les seules fois où elle avait eu à négocier avec des acteurs extérieurs, c’était sur Okagwam, avec des tribus Tropicaliennes un peu exotiques..


L’ile d’Okagwam..


La mort de son père lui avait été communiqué durant l’épilogue de cette expédition. Plus tard certaines archives avaient mis un nom sur celui chargé de l’exécution: l’Agent 12. Et cet assassin était à quelques pas d’elle, caché pour on ne sait quelle raison par ces vieux bonhommes chuchotants pour gagner du temps..


Elle se leva brusquement en renversant sa chaise dans une bouffée de colère, et fixa ses interlocuteurs droits dans les yeux.


Tout bruit stoppa net dans la pièce, et on n’entendit plus rien que quelques sons étouffés de discussions extérieures.


Les vieux Nordistes la scrutait, et, chacun leur tour, soulevèrent des sourcils, croisèrent rapidement le regard de Benkana avant de se plonger dans l’observation attentive de la  table.


Azala glissa doucement une main pour toucher du bout des doigts sa compagne en colère qui n’avait toujours pas prononcé un mot, ni même détourné son regard ou cillé des yeux.


Le contact doux de son âme soeur, l’attitude respectueuse, sinon soumise, des chefs Nordistes, ou peut-être tout simplement un refoulement de sa douleur, la grande femme fit volte-face d’un coup et les bras croisés contre son ventre, progressa lentement à l’intérieur des espace vide du double container, les yeux fermés, gardant son calme.


Presque détachée du problème immédiat.


Profitant de l’ambiance extrêmement tendue du moment, Azala décocha un regard interrogateur, mais on ne peut plus froid, aux vieux hommes en noir, semblant demander “ Et maintenant? Vous voulez vraiment poursuivre cette attitude? ”


<pub>


“Oui Ted, je prend l’antenne en direct car les évènements se précipitent ici: On vient de voir sortir, il y a quelques instants, deux Nordistes d’âge murs se dirigeant en courant vers les rues adjacentes, et maintenant nous voyons en direct Mme la Commandante Benkana se faire guider par les hommes âgés en tenues noires vers des sortes de pouce-pouce électriques.


Attendez, on dirait…


Oui! Ils l’invitent à monter, suivi de la Princesse Azala !!


Les militaires autour commencent déjà à suivre le convoi et quelques officiers courent à coté en protection alors que le cortège s’éloigne.. Nous allons les suivre aussi, bien sûr vous serez tenus au courant constamment! Nous devons trouver un moyen de transport ou courir à notre tour, je vous rend l’antenne!


A vous Transporteur n°1, pour ExOne Média!”