Red Universe Tome 1 Chapitre 26 Episode 02 " Fuite en avant (3) 

Salle de commandement de Transporteur 1.
« Gunjral, changement d’objectif pour les missiles, tir de barrage ! grogna Décembre à la vue des écrans de contrôle. Mais... ... gardez-en encore un ou deux... »
La mitraillade de fusées quitta Transporteur 1, se dirigeant dans toutes les directions pour intercepter, elle aussi, les salves. Toute la zone du champ de bataille s’illumina alors d’innombrables boules de feu, tandis que plusieurs tirs se croisèrent et atteignirent les belligérants des deux côtés. Cela n’empêcha donc pas des bordées de traverser le filet de protection, menaçant directement les sept corvettes qui maintenaient le portail ouvert. Dans un éclair de Transition, l’appareil de Fabio et Gandhi se matérialisa soudain et toutes les projections restantes détonèrent avant de toucher leur cible.
Cette fois, les choses prenaient un tour dramatique, car de nouvelles salves quittaient déjà la flotte nalcoēhuale, ceux-ci ayant enfin compris l’importance de ce passage pour leurs ennemis. Les tirs ne cessaient plus, on déchargeait tous les arsenaux, vidait tous les réservoirs d’énergie dans une ultime tentative pour retourner la situation. Décembre contacta Gandhi :
Nos chasseurs sont rentrés et le transporteur va bientôt être de l’autre côté, évacuez !
Non, Général, grésilla la voix de l’avatar. Si le portail se ferme maintenant, vous serez littéralement coupés en deux. Accélérez, c’est le mieux à faire : nous résisterons le temps nécessaire.
J’esp... j’espère bien ! Qu’ils se dépêchent ! hurla la voix de Fabio en arrière.
Tout autour d'eux, des tirs explosaient aléatoirement, parfois aux parades des corvettes ou de Transporteur 1, souvent par le pouvoir de Fabio. Mais celui-ci avait ses limites et il n’allait pas tenir longtemps sous l’arrivée incessante de nouvelles salves. Le général se tourna vers son second :
« Poussez les machines à fond et notre dernier lancement... ajouta-t-il en pointant une cible du doigt, ce sera pour lui ! »
Les deux dernières roquettes longue distance fusèrent du transporteur, pilotées à distance par le Lieutenant Gunjral en personne.

*

Corvette en chef du corps expéditionnaire de Ragnvald.
Ce qui devait arriver finit malheureusement par se produire. Deux tirs d’une des salves du Calcatli passèrent à travers les défenses conjuguées de Ragnvald et de l’Exode et percutèrent une des corvettes qui maintenait l’ouverture. Elle fut projetée en arrière, rompant la formation et lorsque ses réservoirs de carburant s’enflammèrent, elle explosa, lumière parmi les lumières innombrables de la bataille.
L’ellipse transdimensionnelle clignota subitement, elle vibra, se déforma et se désagrégea sous les yeux impuissants de Gandhi et Fabio, alors que Transporteur 1 achevait presque de le traverser.
Trop tard, lâcha laconiquement l’avatar.
Non... cria le Mental qui se redressa soudain, poings serrés, le visage crispé sous une intense concentration.
D’étranges petites étoiles pourpres surgirent alors du néant, effleurant le contour du passage, englobant toutes les corvettes et le transporteur. Elles brillaient de mille feux, irradiant de lueurs multiples l’ensemble de la scène. La couleur du portail changea, adoptant le grenat environnant, allant même jusqu’à s’agrandir pour phagocyter tous les appareils de Ragnvald, celui de Fabio inclus.
Gandhi écarquilla les yeux et se tourna vers le Mental. Les bras de celui-ci n’étaient que lumière, ses poings chauffaient, brulaient l’email du métal autour de lui, allant jusqu’à faire fondre lentement la peau synthétique de l’avatar.

*

Planète Monte-Circeo, au cœur de l’empire de Ragnvald.
Depuis son antre, Godheim laissa la joie le submerger. Il connaissait parfaitement l’origine de ces étranges manifestations de pouvoir : cette fois, ce n’était plus les Titans qui œuvraient.
On vivait là-bas le baptême du nouveau Passeur. La roue tournait une fois de plus, comme le Faiseur l’avait prévu...
« Le dormeur se réveille... », murmura-t-il dans la solitude de son immense caverne.

*

L’alerte collision hurlait à bord du navire amiral de la flotte nalcoēhuale. Ils avaient sous-estimé les capacités de l’ultime salve du transporteur de l’Exode. Les roquettes évitaient diaboliquement toutes les tentatives de barrage, l’impact devenait imminent.
Le commandant du géant de métal ne s’en inquiétait pas outre mesure, les dégâts seraient insignifiants, proportionnels à la taille du vaisseau de classe Calcatli, même s’il devait prendre toutes les mesures appropriées. Son attention était captée par les salves de la flotte nalcoēhuale qui se rapprochaient du passage interdimensionel des corvettes, un peu comme si la barrière qui arrêtait les tirs faiblissait. L’espèce de matière pourpre était-elle liée à cela ?
Dans un ultime flash plus brillant qu’un soleil, tout ce qui était enveloppé de pourpre disparut. Les corvettes, le transporteur, le passage… plus rien que l’espace zébré de centaines de traits nalcoēhuals qui ne rencontrèrent que le néant.
C’est alors que, face à lui, une main géante à cinq doigts jaillit de l’éther et s’enfonça dans un des flancs du vaisseau, déchiquetant une partie de la structure et activant les dernières alarmes encore muettes. Elle s’évanouit aussi vite qu’elle était arrivée, se dissolvant dans le vide comme le portail précédemment. Le navire tangua, obligeant son commandant à s’accrocher pour conserver son équilibre. Il recevait déjà les premiers rapports psychiques des avaries lorsqu’il comprit... trop tard : les deux roquettes de Transporteur 1, livrées à elle-même, poursuivirent leur chemin automatiquement en mode radar. Elles se jetèrent sur l’écho le plus gros de leurs systèmes... pénétrant la coque par la brèche pratiquée par l’apparition pourpre.

*

Centre de commandement de l’expédition nalcoēhuale, Tilt’chiti.
L’amiral Huate s’effondra sur son siège. On lui annonçait d’importants dégâts sur le vaisseau Calcatli et le bilan de cette opération « Foudre et Cendres » ne cessait de s’alourdir pour un résultat bien mince. Au mieux, avait-on abattu une demi-douzaine de corvettes de Ragnvald et cela avait couté la vie à six milles quatre-cent-douze nalcoēhuals, pour l’instant, et l’état de nombreux blessés était désespéré.
Huate maugréa intérieurement, se jurant d’accélérer la production de leurs nouveaux appareils à « déplacement d’éther » : eux seuls pouvaient tenir la dragée haute à la flotte de l’Empereur-Dieu. Une réunion était d’ailleurs prévue avec Loxa, pour planifier la suite, elle n’allait pas être déçue.

D’ici là, le gradé se préparait à contacter les familles des disparus. Il donna un violent coup de pied dans son fauteuil qui traversa le promontoire pour venir s’encastrer dans un recoin et quitta la pièce, sous le regard dépité de ses subordonnés.


SOUTENEZ REDUNIVERSE ! - Prod: podshows, Réa: Raoulito, Relecture: JMJ, iGerard, Acteurs : Coupie: narration, Mik180 (Huate), Icaryon (Gandhi), My-ëve(Fabio), Raoulito (decembre) Derush/montage: Guiitane/Raoulito, Musiques: VG, Ian, Cleptoporte

Vous aimez Red Universe ou alors vous avez des critiques ou des remarques ? Laissez vos commentaires ici : http://reduniverse.fr/la-saga/episodes/
Participez aux recrutements sur http://reduniverse.fr/la-saga/the-red-universes-team/recrutement/

Nous vous attendons !

Prochainement Dans RedUniverse
FORCES MENTALES - Juillet 2018
forcesmentales