Red Universe Tome 1 Chapitre 28 Épisode10 : « Pyrrhus » 

Un nouveau flash illumina Stuffy et toutes les vitres du poste de commandement. Victoire, ils venaient d’en détruire un... mais leur joie ne fut que de courte durée. Le troisième survivant de leur petite flotte mutine envoya un message de détresse alors que la majeure partie de son fuselage arrière volait en éclat sous le souffle d’une explosion interne. Les membres de son équipage avaient accepté de servir de leurre pour le plan de Stuffy, simulant la fuite, supportant de nombreuses attaques. Arrivés à une certaine distance, les deux autres croiseurs Mentaux avaient pu réaliser la plus succincte Transition possible pour les Compresseurs dimensionnels humains. La surprise des Nalcoēhuals avait été totale, et si un des ennemis avait été détruit, un second ne s’était pas remis de ses blessures et flambait... comme le troisième appareil de la flotte mentale, malheureusement.
° On va tourner autour de lui en axes horizontal et vertical pour permettre l’évacuation de l’équipage ! Trois, deux, un... on vire par bâbord ! ° transmis Stuffy à tous ses hommes.
Ils s’agrippèrent durant le virage en épingle qui devait les amener au-dessus du vaisseau endommagé. Le soleil binaire projeta pendant un court instant ses feux sur toute la largeur de la verrière, heureusement teintée pour éviter de bruler les yeux des opérateurs. Les ombres portées tranchaient sur n’importe quelle partie suréclairée d’appareil, au point qu’on se serait cru dans un spectacle de lumières. Totalement branché à ses capteurs et connecté mentalement aux deux autres commandants, par l’intermédiaire de son rayonneur, Stuffy n’ignorait rien de la majesté du moment. Il n’en tenait simplement pas compte, espérant juste avoir l’occasion de visionner quelques magnifiques clichés holographiques... s’ils s’en sortaient.
Par réflexe, il procéda au lancement d’une torpille qui explosa dans le vide à l’endroit qu’ils atteignirent quelques secondes plus tard. C’était une des méthodes trouvées durant la bataille pour gêner, à défaut de défaire, leurs assaillants. S’ils se matérialisaient à l’avant d’un des croiseurs mentaux, ils risquaient de voir arriver sur eux une roquette envoyée préventivement avec détonation en compte à rebours.
° Ils viennent tous de se volatiliser, attention à tous les canons, préparez-vous ! Force de projection psychique, regroupez-vous autour de l’appareil endommagé : si j’étais eux, je le ferais sauter pour tenter de nous atteindre par la même occasion ! °
L’autre commandant recevait-il la pensée dissimulée de Stuffy ? Probablement. Ils attaqueront aussi le vaisseau au centre pour achever les survivants. Nous étions dans une guerre entre deux espèces différentes, avec des technologies comparables... sinon égales. Car les pertes, en ce qui concernait les humains, se révélaient plus que lourdes, elles étaient dramatiques. Des huit croiseurs mutins, seuls deux demeuraient intacts, le troisième brulait en attendant que l’incendie atteigne son Lithium ou son armurerie pour se transformer en une explosion magistrale. En face, sur les quatre appareils agresseurs, un unique venait d’être rendu hors service et les trois autres se rassemblaient probablement pour une nouvelle attaque-surprise. Inutile d’espérer une quelconque clémence, la lutte en cours ne souffrait aucune pitié et se concluerait par l’anéantissement d’un des deux groupes.
Toujours rien, pourtant... quatre minutes sans attaques, c’était inédit à ce stade de la bataille.
La navette emportant les ultimes membres de l’équipage quitta précipitamment le hangar du croiseur en flamme, alors qu’une explosion le ravageait à son tour. Les capteurs prévoyaient la destruction totale du vaisseau dans les prochaines trente secondes, cela devrait suffire pour récupérer les derniers survivants encore à bord.
Les deux commandants synchronisés chauffaient déjà les Compresseurs dimensionnels et le point de destination était choisi, à plusieurs années-lumière du lieu actuel. Cela permettrait-il d’échapper aux mortels appareils ennemis ? Leur maitrise de la Transition sous toutes ses formes, nano, micro et traditionnelle, se révélait d’un avantage tactique bien supérieur au Canon mental, lent, pousssif, et pour tout dire, grossier. Ce dernier était visiblement conçu pour les affrontements de masse, pas pour les escarmouches du genre de celle qu’ils vivaient en ce moment, face à un assaillant très mobile. Un signal lui parvint. L’ultime navette venait d’aborder l’autre croiseur et, immédiatement, les deux rescapés l’élancèrent en Transition alors que le blessé explosait enfin. Comme les précédentes carcasses, il libéra fluides et débris autour d’un semblant d’ossature qui allait irrésistiblement être attirée par l’étoile, comme à peu près tous les restes flottant ici, d’ailleurs. D’ici quelques mois, la gravité aura effacé toute trace de la bataille.
À quelque distance de là, une corvette sortie soudain de Transition. Les quelques dernières explosions de réservoirs ne perturbaient pas le calme revenu, seuls les camaïeux de lumières du soleil binaire égayaient un peu l’endroit. Le petit engin s’élança entre les différentes carcasses et tourna finalement autour d’une en particulier : celle du Lan’huitl, le bâtiment nalcoēhual. Immédiatement, une dizaine d’autres vaisseaux apparurent, l’encerclant avec précision. Lorsqu’une onde d’énergie vibra soudain entre eux, un vortex se matérialisa, emportant le Lan’huitl ainsi que quelques débris supplémentaires vers une destination inconnue. Dès que le passage se volatilisa, les corvettes s’évaporèrent à leur tour, seule resta la première arrivée sur place en éclaireur.èà
Son pilote recevait une nouvelle série d’instructions de la part de son Empereur-Dieu et déjà, dans le fond du cockpit, le sarcophage sacré se mettait à clignoter, preuve de l’éveil prochain d’un avatar. Il valida les coordonnées qui venaient de s’afficher et s’élança en Transition...
... pour réapparaitre exactement devant les deux croiseurs Mentaux.

Stuffy sursauta. S’il s’attendait à une autre violente attaque de ses ennemis, ce petit bout de vaisseau, solitaire, ne figurait pas dans ses meilleurs pronostiques. Vu la situation, les torpilles se braquèrent aussitôt sur le nouveau venu et on lançait déjà la procédure de tir lorsqu’un évènement improbable se produisit. Une sorte de long tissu — ou assimilé — blanc de plusieurs mètres s’étira sur l’un des côtés de la corvette.
Stuffy coupa immédiatement l’alimentation des tubes, bloquant ainsi les armes sur place, à une poignée de seconde de leur mise à feu. Aucune activité n’émanant des deux parties, il débattit plusieurs secondes avec le second commandant de cet hypothétique, et universellement humain, drapeau immaculé. Une communication radio impromptue les interrompit : c’était une vieille voix, rugueuse et poussive, du genre que l’on n’attend pas sur les champs de bataille :
Nous représentons l’Empereur-Dieu de Ragnvald. Pouvons-nous dialoguer avec un responsable ?
Je suis Stuff MacDone, comm... commandant de ce détachement. Je vous écoute, parlez.
L’agent Stuff MacDone ? La légende des Forces mentales, l’un des quatre clones ? Tu C’est un plaisir de pouvoir vous adresser la parole, je suis un de vos fervents admirateurs, voyez-vous ?
Stuffy resta abasourdi pendant plusieurs secondes avant de reprendre le contact.
Heu... on se connait  ?
MOI, je vous connais et c’est bien suffisant, répondit l’autre, un rien amusé. Mais, si vous voulez une anecdote croustillante, je suis l’inventeur de la technologie que le professeur QuartMac a utilisée pour vous permettre de survivre. Je me propose de venir à votre bord vous la présenter en personne, si vous me l’autorisez.
Ne bougez pas ! Nous sommes menacés par de dangereux appareils de combat qui peuvent surgir à tout instant, on ne peut pas laisser un vaisseau inconnu s'approcher comme ça. Je serais vous, je m’éloignerais au plus vite.
Ne vous inquiétez pas, agent MacDone, ils sont loin. Lorsque vous en avez détruit un, leur haut commandement a pris peur de perdre encore ses prototypes, il a préféré les rappeler. Ce qui en soit, peut être considéré comme une grande victoire pour vous.
Qu’est-ce qui nous prouve que vous dites la vérité ? s’enhardit Stuffy, acceptant difficilement cette soi-disant apparition miracle d’un... « Empereur-Dieu » ?
Je sais exactement où est l’Exode, je connais très bien Fabio Ouli, le frère de votre ami Ralato et beaucoup d’exodés. Je peux vous faire arriver à eux avant le reste de la flotte du chancelier suprême.
Marquant une petite pause pour laisser son auditoire absorber ces informations, la voix reprit :
Je suis au fait de beaucoup de choses à votre sujet, agent MacDone, suffisamment pour comprendre ce que vous faites ici et vous offrir la confiance d’un dieu. Ce n’est pas rien, sachez en profiter.
Puis-je venir à votre bord, maintenant?

———-
SOUTENEZ REDUNIVERSE ! Prod: podshows, Réa: Raoulito, Relecture: iGerard,TheDelta,Coles - Acteurs : Gvillaume: narration, Elioza : Azala, Eloanne : Loxa, RanneM : Melba Derush/montage : Gvillaume/raoulito, Musiques: VG, Ian, Cleptoporte, Pia
Participez aux recrutements sur http://reduniverse.fr/la-saga/the-red-universes-team/recrutement/
Nous vous attendons !

VOTRE NOUVELLE SÉRIE FORCES MENTALES EST PRÊTE A ÊTRE TÉLÉCHARGÉE ( http://forcesmentales.fr )SERIE AU GRAND COMPLET !

Vous aimez Red Universe ou alors vous avez des critiques ou des remarques ? Laissez vos commentaires ici : http://reduniverse.fr/la-saga/episodes/