Soutenez Red Universe: Faites un don ou baladez-vous dans notre boutique :)

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

La décoration intérieure du Consortium rutilait de dorures et de richesses : un grand escalier de bois précieux guidait les nouveaux venus vers d’éclatants ascenseurs larges comme des salons. De magnifiques hôtesses escortaient les invités au travers des couloirs du bâtiment de verre, baignant dans la sublime lumière extérieure de la nébuleuse. Les uniformes des employés qu’ils croisaient tenaient plus du smoking que du costume fonctionnel mais une chose toute autre le surprenait particulièrement : “ Aucun garde nulle part. Pas un vigile, tout juste quelques caméras mais elles ne semblent aboutir que dans les bureaux de l’accueil


  • Je connais les Souriants, ils n’ont pas besoin de ces artifices, ici tout le monde renseigne tout le monde. Et puis quand tu travailles pour une société si riche qui s’occupe de tout pour toi, te paye certainement bien et qu’à sa tête se trouve une puissante Triade, quel intérêt aurait-on à poser des problèmes ? ” La connaissance de la culture Souriante de Stuffy ne cessait d’impressionner le Lieutenant, mais dans l’immédiat, il sentait surtout le danger transpirant derrière chaque recoin.

“ Donc on a peu de chance de trouver quelqu’un pour nous aider en cas de coup dur ?



  • Aucune pour être exact. ”

Quelle poisse. Myan et lui ne feraient pas long feu si le gros géant apparaissait avec une dizaine d’hommes de main ou pire, un second monstre Mental ! Quand on pense que la communauté Souriante de Talbot vivait aux crochets de toute la société humaine qui lui achetait son Lithium sans compter. Cette richesse corrompait l’esprit au point que même des envoyés de l’État devaient choisir entre la corruption ou la menace de mort permanente.


“ Haaa, Ralato ! C’est une définition parfaite des dérives d’un système libéral que tu nous offres là. En version Souriante, cela donne ce mélange de soumission complètement aveugle à un paternalisme qui ne date pas d’hier.



  • Nous allons en revenir à tes errements qui t’ont fait tomber dans les mains des Mutualistes puis d’Azala, j’aimerais que tu m’évites ça, cette fois.

  • L’organisation Mutualiste allait trop loin, je m’en rendais compte déjà bien avant de rencontrer la Princesse. Et puis, tu te moques si royalement de la notion de système politique, que tu pourrais presque t’entendre avec eux : le Lieutenant Ouli est avant tout un maniaque de l’ordre, on appelle cela le fascisme, en général.

  • Et il trouve cela bien plus efficace que les palabres et discussions infinies. ”

Pas de réponse. Ce débat était ancien et visiblement Stuffy n’avait aucune envie de le ré-ouvrir maintenant.


L’hôtesse du dernier étage leur indiqua la direction du toit. Il semblerait que Monsieur le Président Directeur Général était sur le point de décoller avec sa navette pour une visite extérieure à la cité et ils le retrouvèrent, en effet, à quelques pas d’un rutilant véhicule spatial noir chauffant ses turbines. Le modeste petit vieux, au visage fermé, portait une sorte de haut de forme sombre et un kimono épais violet. “On appelle cela un Durumagi, c’est traditionnel. Ce bonhomme part pour un événement très important, je me demande lequel… Evidement il est sous Boramol. Dis-moi Ralato, la molécule est disponible en grande surface maintenant ou quoi ? Depuis le début de cette histoire on a rencontré plus de consommateurs de Boramol qu’en quinze ans de carrière ! ”


Paul s’approcha et lui tendit sa valise qu’il ne quittait pas depuis le départ de ses appartements. Le petit vieux acquiesça et la confia à un secrétaire qui s’empressa de monter avec dans l’appareil. Puis, se tournant vers Ralato, le chef Souriant l’interpella : “ Nous pensons, Monsieur des Affaires Mentales, que ce que vous cherchez sur Talbot se trouve dans le même lieu que mon imminent rendez-vous. Nous serions heureux de vous proposer notre modeste compagnie durant la petite traversée qui nous attend. Veuillez donc monter.



  • Cher Monsieur, je me contenterais d’une réponse franche de votre part à quelques questions. ” Répondit Ralato, bien peu enclin à suivre un parrain des Triades loin des dernières unités militaires de MaterOne. Le vieux en savait déjà trop long sur lui, peut-être qu’un passage en force dans son esprit…

Mais un déclic dans son dos allait tout remettre en question. À la limite exacte de sa portée, Myan le tenait en joue, lui intimant d’une voix neutre mais ferme : “Agent Ralato Ouli, je pense que nous allons tous embarquer avec notre hôte. Le Maître nous attend et il tient sincèrement à vous rencontrer depuis quelque temps déjà. ”



Soutenez Reduniverse.fr


Prod: PodShows


Réa: Raoolito


Relecture: Icaryon, Andropovitch, Arthur R, Coupie, Quentinus15


Narration: Andropovitch


Acteurs:

Myan (Ian)

Stuffy (Luciole)

Ralato (Raoulito)

Andropovitch (Paul)

Bleknoir (vieux souriant)


Compo: Ian


Montage: Andropovitch