Retrouvez les livres Red Universe sur toutes vos plate-formes préférées :)  
Rendez-vous sur la section consacrée pour en savoir plus et soutenez-nous ou faites un don à l’équipe :)

Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮S’abonner

  Et il ouvrit les yeux.

Un monde blanc, immatériel, s’ouvrait tout autour de lui. Quelle que soit la direction où portait son regard, il n’y avait rien, rien que le sol sur lequel il évoluait.

« …Ralato… »

Allongé par terre, à quelques pas devant lui, Stuffy gisait là, en chair et en os, blessé au torse et à la jambe. Il s’approcha de son ancien collègue, celui partageant sa vie depuis quelques mois maintenant, étrange sensation que d’enfin le voir ou le toucher, ce n’était plus arrivé depuis la période d’interrogatoire dans la base Mutualiste. L’autre était mal en point, du sang s’échappait de sa bouche, de la transpiration suintait sur sa peau très pâle, tandis qu’il serrait un morceau de sa chemise déchirée sur une tache rouge écarlate, un peu en dessous du cœur. Ralato était suffisamment expérimenté pour comprendre seul la situation.

« Ne dis rien. Nous sommes dans mon interne sensitif, mon moi profond. Et tu as décidé de prendre sur toi toutes les formes de douleurs de mes blessures. Mais pourquoi ? »

Stuffy sourit doucement et, d’un petit coup de tête, pointa une direction. Une forme y apparaissait au loin, un revolver à la main. Petite taille, l’air décidé, c’était Myan qui marchait vers eux, focalisant toute son attention vers Ralato. Celui-ci comprit immédiatement : « Un pont Mental ? Mais seul Fabio savait réussir cet exploit ? Tu l’as entraîné ici et tu as pris mes handicaps à ta charge… pour que je m’en occupe ici même, sur notre terrain. »

L’autre hocha doucement de la tête, dans l’affirmative, puis regarda à nouveau l’arrivant. « Mais comment as-tu réussi cet exploit ? Est-ce encore une de nos nouvelles capacités…? Bon j’ai compris, on verra plus tard. M… merci, tienstoi à l’écart, je m’occupe de la suite. » Il fit quelques pas, hésitant, puis se retourna et ajouta « On forme une bonne équipe tous les deux, ne t’inquiète pas, je serais prudent !



  • A qui parlez-vous Lieutenant ? Et quel est cet endroit ?


  • Hé bien, Myan, je pensais que tu en savais plus long sur les techniques d’illusions Mentale ? Nous sommes à l’intérieur de mon esprit. Tu as été attiré jusqu’ici pour que nous puissions y régler notre différent, de manière définitive. »

L’autre tendit son révolver et tira deux balles sur Ralato. Rien ne se produisit, celui-ci lui offrit un grand sourire, se moquant de la particularité Souriante.


« Dans le monde réel, nous sommes probablement allongés tous deux sur le sol, cette arme n’étant qu’un résidu de ta psyché, mais ici il est aussi inutile que ne le serait un bazooka ou un porte-avion. Seuls les pouvoirs Mentaux fonctionnent. Alors, veux-tu que l’on se mesure enfin ? Il est temps de me montrer de quoi tu es réellement capable… ou n’es-tu qu’un petit traître élevé dans la peur de combattre ? »


Myan jeta négligemment le révolver, et, le visage toujours entiché d’un sourire crispé malgré sa concentration, lança une puissante attaque Mentale. Dans le monde de l’esprit, celle-ci prit la forme d’un dragon géant déployant ses ailes pour fondre gueule ouverte sur son ennemi. À la dernière seconde, Ralato esquiva, plongeant en un roulé-boulé sur le sol, et immédiatement, libéra un cerf furieux chargeant cornes baissées sur le jeune Mental. Celui-ci, surpris ne put l’éviter, et fût emporté à plusieurs mètres. Ralato se releva, s’approchant de son adversaire que le cerf tenait coincé entre ses bois, l’écrasant au sol de force.


« Oui, dans ce monde les attaques psychiques prennent des formes intéressantes et surtout, on peut les éviter comme n’importe quel projectile dans le monde réel. J’ai une certaine expérience sur ce sujet, grâce à mon frère entre autre. Tu aurais dû me laisser t’expliquer les règles avant de foncer ! »


À moitié étranglé, le Souriant se concentra, et Ralato dû faire apparaître un bouclier pour contrer l’attaque surprise d’un tigre géant ! Il ne pût éviter celle d’un second tigre qui apparu entre ses jambes, traversant le sol, gueule ouverte, l’entraînant dans les airs pour retomber au loin avec sa proie ! D’un coup de glaive Ralato lui tranchant la tête et se libéra, mais déjà le premier tigre revenait sur lui, le déstabilisant !


« Okay, je retire ce que j’ai dit, tu es très bon mon petit ! Mais que peux-tu faire de mieux ? »


La réponse arriva toute seule : son cerf se fit dévorer par deux autres tigres, tandis que celui dont la tête coupée se recollait approcha. C’était quatre tigres simultanés que le Mental Souriant avait lâché sur Ralato. Quel puissance, quel talent ! Deux d’entre eux se jetèrent sur lui, mais ils s’écrasèrent contre le tronc énorme, à l’écorce épaisse, d’un immense chêne. De son sommet, Ralato fît apparaitre deux cerfs royaux qu’il lâcha sur les créatures, préférant se focaliser sur son adversaire que sur ses projections. Une prison de pierre de taille, sertie de gargouilles sculptées, jaillis tout autour du jeune Souriant, mais celui-ci anticipa et… s’envola au-dessus d’elle.


“ Et merde, il a tout compris. ” Au sol, les deux cerfs combattaient vaillamment les tigres mais ils ne tiendraient pas longtemps, et déjà Myan, flottant dans les airs, se préparait à contre-attaquer. Dans aucun entraînement avec son frère Fabio, il n’avait connu ce niveau de combat ! Lui-même n’en revenait pas d’être capable de tant d’exploits simultanés, quant au petit Myan, il s’adaptait bien trop vite. Ce Mental était d’un rare niveau, un vrai bijou ! D’un bon, il esquiva les griffes acérées d’un nouveau dragon fondant sur lui, s’envolant en libérant une nuée de petits éperviers gris sur l’animal volant. Avec cela il aurait à s’occuper.


AU-DESSUS ! Trop tard, deux Myan venaient de le saisir, l’un à l’abdomen, l’autre aux épaules, tandis que le vrai Souriant s’approchait de lui, plus fier que jamais, plusieurs objets hétéroclites, tels un tournevis ou un porte-bougie translucides, flottant à ses côtés, : Vous aviez raison sur le côté intéressant de cet endroit, maintenant finissons-en, voulez-vous ? ” et, posant délicatement ses deux mains sur la gorge offerte, il serra.



Soutenez Reduniverse.fr


Prod: PodShows


Réa: Raoolito


Relecture: Icaryon, Andropovitch, Arthur R, Coupie, Quentinus15


Narration: Arthur


Acteurs:

Ralato (Raoulito)

Stuffy (Luciole)

Ian (Myan)


Compo: Ian


Montage: Bleknoir