Soutenez Red Universe: faite un don ou baladez-vous dans notre boutique :-)
Télécharger l’épisode Mp3⎮⎮Torrent⎮⎮S’abonner

“Vous semblez montrer un manque de calme prématuré à ce niveau de la conversation Commandant? Puis-je vous proposer un rafraichissement?

-Ne jouez pas de vos sornettes habituelles de politicien avec moi, Junta! On sent clairement qu’un déséquilibre s’est formé dans le Conseil grâce à une réunion de famille des plus intrigantes! Et vous en profitez pour nous jeter en pâture vos idées nauséabondes!

-Madame Benkana, je ne vois pas en quoi ma présentation a pu vous irriter à ce point! Je vous pris de m’en excuser si cela vous a déplus…” En conçut doucement la Lieutenant Colonel, les yeux de velours et la voix étrangement suave.

 

Silence.. Les participants rechargeaient en préparation de la suite.

 

Arlington s’étonna de cette attitude soudainement si tendre d’Onawane, pourtant loin de sa réputation…

Benkana! Elle faisait du charme à la Commandant pour la déstabiliser!

Les deux femmes soldats se jaugeaient, l’une droite, faussement calme, l’autre posée, faussement attendrissante.. Mais leurs yeux ne se quittaient pas. On devinait quelque chose de profondément antagoniste chez ces deux-là..

“ Messieurs, Mesdames, nous n’allons en ce lieu, ni remettre en cause les règles du choix des Commandants de l’Exode, ni ceux du fonctionnement de ce Conseil. De plus nous sommes plutôt face à un équilibre des opinions qu’à un déséquilibre, je trouve.

Je vous pris donc, à nouveau, de vous concentrer et de faire preuve de responsabilité.

Et si nous procédions à la suite Général?”

Le Colonel Sterling Price prenait une seconde fois son nouveau rôle d’arbitre de séance, écornant au passage la présidence coutumière et naturelle du Général Décembre.

 

Les rumeurs de faiblesse le concernant semblaient exagérées..!

 

Décembre mit quelques secondes à se remettre du camouflet, et enchaîna:

“Heuuuu, oui. Donc, nous sommes tous réunis pour aborder la prochaine étape cruciale du périple de l’Exode: la Passe de Magellone. Elle n’est qu’à une journée de Transition hyperspatiale de la station Piñata el Grande et normalement nous devons superviser tous les préparatifs en cours sur la Flotte. Ils sont de plusieurs niveaux: il y a l’approvisionnement, l’arrimage en général de tout ce qui peut l’être, mais également le trajet exact au travers de la Passe, la durée prévue et le choix d’une formation de traversée pour nos Transporteurs.

Honneur à notre nouvelle venue, Colonel Onawane?


  • Le Transporteur n°2 se prépare, Général, mais nous ne nous sommes pas encore complètement remis du carnage qu’a été l’attaque des pirates, coutant la vie de plusieurs centaines de membres dont le Baron Basavech, mon prédécesseur! J’en profite, au nom de toute sa population, pour remercier infiniment la solidarité des autres Transporteurs. Au moins nos survivants n’ont manqué de rien et nous avons pu effectuer toutes les réparations urgentes sans problème majeure. Le remplacement des appareils de combats, les comblement des failles dans la coque, tout cela est terminé. Reste que nous sommes encore à la recherche de quelques spécialités pour prendre des postes laissés vacants dans plusieurs disciplines telles que la propulsion, la médecine et la gestion des stocks spécialisés.

  • Je me charge de vous trouver des volontaires, Colonel!“ Lui répondit immédiatement Junta, avec promptitude.

“Moi également, c’est un devoir d’Exodé que de s’entraider.” Renchérit Décembre.. Visiblement ils connaissaient leurs timing: le coup devait avoir été préparé par avance!


“Tous les membres de cette réunion vous apporteront leur soutien, Colonel, vous pouvez en être certaine, la solidarité entre Exodés est une donnée majeure de notre philosophie.” Sterling Price remit ainsi la balance en équilibre en quelques mots, puis ajouta: “Puis-je cependant vous soumettre une proposition?


-Bien sûr Colonel, un homme de votre sagesse et votre expérience ne devrait même pas avoir à le demander!


-Ha! Vous êtes bien courtoise.. Alors justement, peut-être serait-il juste que vous remerciez, en des termes aussi courtois et engageants, le Colonel John Fidgerald Hill, ici présent, sans qui l’existence actuelle de votre Transporteur, dont vous représentez les membres je vous le rappelle, ainsi que de vous-même serait extrêmement… Hypothétique?”


Décembre manqua de s’étouffer, Junta marqua le coup, Momumba réprima un fou rire, Benkana sourit et JFHill ne bougeait toujours pas.


La Commandante semblait soudain plus pâle..


 


Sterling Price et JfHill étaient de vieux singes, le coup avait-il été préparé ou le Colonel désirait-il simplement une égalité et une honnêteté parfaite au Conseil des Commandants? Quoiqu’il en soit, Onawane inspira, se redressa bien droite et, solennelle, face à un JFHill toujours en attente les yeux clos, se lança avec un imperceptible quelque chose de balbutiant dans la voix:


“Colonel JFHill, au nom du Transporteur n°2, de tous ses membres et de moi-même, je vous remercie pour le noble geste que vous et vos hommes avez eu, en venant ainsi à notre secours. Pour cela vous en serez toujours loué et, quelque soit l’avenir et les choix de chacun ou de chacune, vous êtes désormais et à jamais un Héros pour toute la Flotte.”


 


C’était bien trop profond pour être totalement joué!


 


Même Décembre, peu enclin aux subtilités de l’âme humaine, même Junta, le frère manipulateur, furent surpris par la déclaration! Arlington analysait le retournement: elle aussi avait été sauvée par le Colonel, ce fût LA bataille pour la survie de tout le Transporteur n°2 et il était venu, seul, renverser une situation désespérée! Il était réellement leur héros à tous, là-bas!


 


Tous sans exception.


 


Sterling Price venait, probablement sans le vouloir, de donner une occasion à la Commandante d’exprimer ce qu’elle pensait réellement, sans risque de heurter frontalement Junta ou Décembre qui ne pouvaient pas vraiment comprendre, n’ayant pas été sur place durant la bataille.


 


Jfhill ouvrit les yeux. Ils étaient parfaitement clairs, perçant toutes les murailles et les faux-semblants.


“Colonel, je ressens la force de votre conviction! Alors au-delà de ce qui peut nous séparer..” Il se leva et tendit sa main droite “..Permettez moi de vous remercier à mon tour, et permettez au héros de souhaiter la bienvenue au nouveau membre du Conseil de Commandants de l’Exode”


 


Un peu prise au dépourvu, Onawane serra la main qui lui était tendue.


Junta se leva alors, prenant sa coupe de jus de fruit et la dressant bien haut:


“Au Colonel JFHill et… A l’Exode!”


 


Personne ne pouvait redire à ce geste, bien sûr, et tous à l’unisson, les autres firent de même, tendant leur verre: tous debout autour de la table de la salle de réunion:


A l’Exode !


 


Le verre d’Arlington était vide. Vide comme la motivation de Junta: avec cette envolée confraternelle, le rusé politicien venait simplement de signaler qu’il faudra toujours compter avec lui, quoiqu’il arrive!