Red Universe

Red Universe

La plus grande saga intergalactique jamais racontée en podcast

raoulito

Des réfugiés vont découvrir les secrets enfouis sous des années d’oublis et de honte. Confrontés à des choix et des conflits sur leur modèle de société, ils avanceront vers leur but ultime, là où se concentrent leurs espoirs : la planète rouge. Chapitres entiers http://reduniverse-chapitres.podcloud.fr Chapitres spéciaux http://reduniverse-speciaux.podcloud.fr Et pour plus d’immersion, les livres illustrés http://reduniverse.fr/livres-numeriques/

Podcast
En cours de lecture

RedU T1 Ch2 Ep3

episode015.mp3

Télécharger l’épisode⎮⎮ S’abonner

Ralato montait quatre à quatre les marches de l’escalier le conduisant au bureau du contre Amiral. C’était un endroit qu’il arpentait souvent, apportant avec lui rapports et analyses destinées personnellement à son chef. En effet ce passage était secret, dans les plus pures traditions des romans du passe, et il n’était connu que d’une toute petite poignée d’élus: il partait de l’armurerie de la garde, située a 200 mètres du ministère de la défense pour aboutir directement dans le bureau du ministre. Et actuellement ce poste était dévolu au redoutable Pofeus.

Arrive en haut des marches, devant la porte blindée, Ralato pressa de deux doigts l’interrupteur mural..
Puis s’installa dans l’attente… Un discret signal venait d’indiquer à son chef que quelqu’un désirait le voir depuis le passage secret, maintenant suivant son activité et/ou la présence d’importuns autour de lui, il allait attendre le moment qu’il jugerait propice pour ouvrir le passage et laisser entrer le discret interlocuteur..

Et cela pouvait être long, voir très long..

Une araignée se laissait descendre de la voute du plafond, visant peut-être quelque autre insecte plus bas, vu la luminosité ambiante on ne pouvait guère le savoir: ce passage datait du début de la royauté, il avait plusieurs centaines d’années, n’était jamais nettoyé et était évidement humide.
Un jour il faudrait qu’une femme de ménage passe ici et sans doute aussi un ou deux ouvriers.. Puis il faudrait les faire tous disparaitre pour conserver le secret!

De toutes façons, le lieutenant Ralato Ouli était patient et ne prêtait que peu d’attention à ces détails: ses aptitudes de Mental lui permettait de mettre à profit ces moments d’inactivité de multiples manières: cela allait simplement de surveiller les activités de son futur interlocuteur ( une fois il était même reparti boire un petit apéritif à l’armurerie car le contre amiral était occupé à prendre du plaisir avec son ancien mignon. Autant dire que rien ne pressait alors !) mais également il pouvait « entendre » les pensées de toute personne passant dans son rayon d’action, soit quelques dizaines de mètres.
Cela allait de liaisons avec des secrétaires, aux sombres machinations du service de renseignements de l’armée, de dettes de jeux des attachés militaires aux simples disparitions d’objets usuels. Pour espionner les différents étages il suffisait à Ralato de faire le yoyo dans l’escalier, parcourant secrètement les tribulations de pratiquement tout le monde au ministère.
C’était ainsi qu’il avait découvert le double jeu de l’espion d’Azala qui partageait son temps entre turpitudes sexuelles avec Pofeus et écritures de rapport pour l’ancienne Princesse.

Forcement cette information avait fait pencher la balance en faveur du bannissement de l’ancienne héritière du trône pour l’Exode…

Podcast
En cours de lecture

RedU T1 Ch2 Ep2

episode014.mp3

Télécharger l’épisode⎮⎮ S’abonner

Phil pose la main sur l’interface d’ouverture de la cabine, tout impatient de faire un peu de tourisme..
La porte s’ouvrit et il se trouva nez à nez avec deux yeux bleus perdus au milieu d’un ouragan de blondeur. Une clef magnétique à la main, une inconnue s’apprêtait visiblement à entrer dans la cabine de Phil par erreur et elle ne s’attendait pas à la voir s’ouvrir toute seule devant elle!!! Elle hurla sous la surprise, lâchant ses clefs!
Phil poussa un « haa! » par réaction et les deux protagonistes restèrent immobiles, sans réagir, sous le regard bovin d’un Vivagel qui pensait que, décidément, les humains avaient du temps à perdre en bêtises.
D’un clignement de cils, Phil détailla rapidement la jeune femme: environ 25 ans, un peu plus grande que lui, une poitrine avenante et essoufflée, petites lunettes fines, une mâchoire volontaire, quelques tâches de rousseurs. A vue de nez, une mécanicienne elle aussi, ce qui expliquait sa présence dans ce coin du vaisseau réservé aux quartiers de l’équipage.
Trois gros sacs bien remplis complétaient le tableau.
Soudain les deux éclatèrent simultanément d’un grand rire, qui dura bien quelques longues secondes. en ces temps d’inquiétude sur l’avenir ce genre de distractions étaient salvatrices!!

 » Hoo, excusez-moi, je ne m’attendais pas à trouver quelqu’un! Je crois que je suis perdue..  » s’excusa l’inconnue
 » -Ce n’est rien, moi-même ce fut pareil à mon arrivée. Je me nomme Phil Good, puis-je vous aider avec vos bagages? répondit Phil
– Non, non ! Je ne veux déranger personne! Je cherche seulement ma cabine pour poser tout cela. C’est plus léger que cela en à l’air vous savez.. Merci quand même », esquiva l’inconnue.
Mais Phil se sentait d’humeur joueuse, et il avait du temps à perdre..
 » La sueur sur votre front démontre le contraire, et ce serait un manquement au règlement que de laisser qui que ce soit à bord hors de la sécurité de sa cabine pour le départ! Je pourrais avoir .. » prenant alors une voix (trop) sérieuse  » …un terrible blaaaame vous comprenez..!
-hihihi, vous savez, le départ n’est pas prévu avant plusieurs jours encore, monsieur Good! rétorqua l’inconnue
-Vous ne connaissez visiblement pas les dimensions de ce vaisseau! Nous avons tout juste le temps! Nous y allons alors? »

Les deux se remirent à rire de plus belle.
L’inconnue lui tendit sa main:  » J’accepte votre aide avec plaisir Monsieur Good, je m’appelle Adénor Kerichi, je suis seconde assistante ingénieur, normalement affectée à cette zone du transporteur, tenez regardez » Elle lui tendit son affectation. Phil pria intérieurement que ses maigres connaissances du vaisseau suffisent à le guider… La chance était avec lui, elle était assignée à une équipe voisine de la sienne!

« Oui, je vois où vous êtes, ce n’est pas très loin: deux ponts et une centaines de mètres. »
De sa main libre Il pris un des sacs… Qui semblait peser une tonne!
« Dites-moi, vous aimez voyager avec vos poids et haltères <ouf!> ou c’est un souvenir de <ouf!> famille ??  » demanda-t-il tout en avançant péniblement.
 » Hoo, je vous pris de m’excuser. Je suis une collectionneuse de pierres rares, cristaux, minéraux etc.. Et là vous avez une partie de ma collection avec vous. Je peux prendre le sac si c’est trop lourd pour vous.. » insinua-t-elle avec malice. Phil, touché dans son orgueil serra les poings, et, tâchant de ne montrer aucune difficulté, sorti bravement un..
 » .. non, non <ouf> aucun problème, je me posais juste la question, c’est tout!
– Merci vraiment, vous êtes gentil! Pour vous remercier, vous m’inviterez ce soir, vous serez la première personne que je connaîtrais dans ce voyage! Acceptez-vous de me supporter encore quelques heures?
– <ouf!> je m’en ferais un plaisir <ouf!>. 21h ça vous va, mademoiselle Kerichi? <ouf!> S’enquerra Phil, tentant de sourire..
– Parfait! Et appelez-moi Adénor, très cher Phil  »

Entre deux souffles, Phil croisa une œillade de la jeune femme à son intention. S’il n’y avait pas ces kilos de minéraux, la situation serait agréable..!

Post
En cours de lecture

Retard de sortie Red Universe..

Et oui: un iMac qui est gravement blessé, un travail dans la publicité qui est ce qu’il est toujours ( des urgences, des nuits blanches, etc.. )

Je préfère offrir un récit de qualité plutôt que de faire cela à la vas-vite! Je sais que vous appréciez le geste 😉

Donc j’ai bon espoir que le weekend prochain tout rentre dans l’ordre, avec les jours de récupération je vous en offrirais 2 pour le prix d’un !!

Je vous dois bien ça ..

Merci d’avance

Raoolito

Podcast
En cours de lecture

RedU T1 Ch2 Ep1

episode013.mp3

Télécharger l’épisode⎮⎮ S’abonner

Chapitre 2: Au commencement était la Flotte…

Les satellites de surveillance glissaient lentement sur leurs orbites, observant la vie qui s’écoulait sur MaterOne. Ils observaient les nuages, les océans, la taille des villes, les parcours des autoroutes, les mouvements des citoyens, les départs de vaisseaux..

Et justement aujourd’hui, nombre d’entre eux étaient pointés dans une direction inédite: l’espace proche de MaterOne, l’orbite de transit. Les objectifs se focalisait sur le plus grand déplacement interplanétaire de population de l’histoire de l’Humanité: l’Exode !!
Sept Transporteurs, soit plus de 350000 personnes, presque 3 millions de tonnes de métal, de vivres, de passagers, de fret, d’armements, provenant des quatre coins de la planète et représentant la quasi totalité des corps de métiers existants!! La flotte se ravitaillait à la station d’accueil numéro 1 ( surnommée « Maman-lolo » par les marins de l’espace, en référence à sa fonction de nourrisse des véhicules spatiaux. ), cela prendrait une bonne semaine pour remplir les cuves et les équipages en profitaient pour peaufiner les préparatifs, révisions et demandes supplémentaires de matériels. Les passagers s’installaient dans leurs nouvelles fonctions et quartiers, bref, nous étions dans une seconde étape des préparatifs du départ.

Phil terminait sa ronde avec l’équipe de maintenance. Les structures du vaisseau le laissaient un peu douteux quand à leur fiabilité à long terme, et il vaudrait mieux ne pas collectionner les tempêtes de météorites, mais pour un voyage de 3 ans, avec un bon entretien il se faisait fort d’amener tout le monde à bon port. Ces kilomètres de circuits, vannes et autres ponts en avaient connu des transitions hyper-spatiales, un moment délicat dans les voyages spatiaux, et il allait falloir prendre soin de cette vieille dame!
Prenant congé de ses collaborateurs, il retourna se changer dans sa cabine.

Sous les yeux ensommeillés d’un Vivagel ronflant et bien nourri, il enfila une tenue civile…

La dernière fois qu’il avait visité Maman-lolo il n’était qu’un enfant en classe de voyage d’été. Aux portes d’un départ définitif de cette région de l’espace il lui semblait judicieux d’aller y faire un dernier petit tour..

Post
En cours de lecture

Red Universe: La playlist du premier chapitre…

Voici une playlist Jamendo, contenant quelques-unes des musiques utilisées pour la création de ce podcast Universel !!

http://www.jamendo.com/fr/playlist/16610

Parmi celles que je qualifierais « d’ambiance », voici certains titres à remarquer pour leur utilisation dans les différentes parties:


  • Le générique d’introduction est un mix de « Jester’s Tears » et de « I will come for you« 

  • « Hymne of the Sky » est le générique de fin.

  • La Princesse Azala (version mélancolie) écoute « Secret garden« 

  • La Commandante Benkana se présente glorieuse avec « New Dawn« 

  • Le Contre-Amiral Poféus est un roi de l’intrigue, oeuvrant à une destinée noire et mortel pour MaterOne: « Ancients« 

  • La musique de Fabio, le « super » mutant, est « Urban Shaman » de l’album « Insectis mundi » de l’artiste David Aubrun. Pour une raison inconnue il n’est plus disponible sur Jamendo. Je ne l’ai retrouvé que sur des sites de torrents illégaux. Hors de question de vous donner des liens du coup.. :(

Voilà, j’espère que cela vous aura fait patienter ! Le second chapitre est en cours d’écriture mais dès Dimanche prochain vous pourrez en écouter la première partie!

A très bientôt donc et laissez vos commentaires, on adooooOOOoore çà ! :)

Raoolito